[Immobilier] Dans l’ancien, les prix sont en hausse en banlieue


Dans l’ancien, la reprise se confirme sur le marché des appartements et des maisons en région parisienne, selon les dernières statistiques des notaires. Mais elle reste fragile compte tenu des niveaux de prix atteints.

En proche banlieue comme en première couronne, les prix des appartements ou des maisons se sont bien comportés au cours du second trimestre 2010, d’après les dernières statistiques de notaires. Selon le phénomène de l’escargot, la hausse enregistrée dans la capitale s’est diffusée de l’autre côté du périphérique, mais moins rapidement  : les prix des appartements anciens en proche banlieue et en première couronne ont gagné par rapport au premier trimestre 2010, respectivement 2,5 % et 1,5 %. Rappelons qu’à Paris intra-muros, elle a atteint 3,1 % sur un trimestre.

Des prix en hausse en petite couronne

Avec un score de 3.860 euros/m2 en petite couronne, les prix des appartements anciens enregistrés au second trimestre 2010 s’approchent du plus haut constaté au troisième trimestre 2008. En termes de valeur, les Hauts de Seine continuent de se situer en tête des trois départements de la proche banlieue : le prix moyen des appartements anciens s’est établi à 4.650 euros/m2, ( + 3,2 % sur un trimestre).  Le Val de Marne arrive en seconde position avec un prix moyen de 3.760 euros/m2, ( + 1,9 % sur un trimestre). Il est suivi par la Seine-Saint-Denis, avec un prix moyen de 2.960 euros (1,3 % sur un trimestre).

Comme d’habitude des communes sortent mieux leur épingle du jeu, que d’autres. A Levallois Perret et à Boulogne Billancourt, les prix moyens au m2 s’inscrivent respectivement à 6.330 euros (+ 6,7 % sur un trimestre) et 5.920 euros (+ 4,4 % sur un trimestre). De vives hausses de prix trimestrielles sont également enregistrées à Vincennes et à Nogent-sur-Marne où les prix s’établissent respectivement à 5.780 euros (+ 6,6  % sur un trimestre) et à 4.530 euros (+ 4,7 % sur un trimestre).

A l’opposé, des timides reculs trimestriels de prix sont enregistrés ici et là.  A Neuilly, il faut débourser 7.180 euros/m2 ( -0,4 %) pour se loger. Mais acheter dans cette commune limitrophe revient plus cher si l’on se base sur le prix moyen des appartements anciens à Paris. A Créteil et à Livry Gargan, les prix s’affichent respectivement à 2.890 euros (-1,8 % sur un trimestre) et à 2.720 euros (-0,2 % sur un trimestre). Avec un score moyen de 2.150 euros/m2, ils reculent nettement à  Epinay sur Seine ( -7,2 % sur un trimestre).

Toujours au second trimestre 2010, les prix de vente des maisons anciennes a atteint 339.800 euros. Dans l’ensemble, les prix ont gagné 5,2 % d’un trimestre à l’autre. Cependant la hausse est hétérogène selon les départements  : -0,1 % en Seine-Saint-Denis, mais + 9,6 % dans les Hauts de Seine.  Phénomène récent, les grandes maisons trouvent désormais preneurs auprès d’une clientèle aisée, prête à décaisser un budget d’environ un million d’euros pour se loger.

Les valeurs en grande banlieue

Plus l’on s’éloigne de Paris, moins les prix grimpent rapidement. Avec un score de 2.900 euros/m2 au second trimestre, le prix des appartements anciens avoisine le niveau le plus haut enregistré au troisième trimestre 2008. Sur un an, les prix ont gagné 6,8 % contre seulement 1,9 % au trimestre précédent, ce qui témoigne d’un certain rattrapage des valeurs.  Des quatre départements de la grande couronne, les Yvelines se hissent en tête avec un prix moyen de 3.480 euros/m2 (+ 2,4 % sur un trimestre). Ce département résidentiel est suivi par la Seine-et-Marne avec un prix moyen de 2.700 euros/m2 (+ 1,6 % sur un trimestre), le Val d’Oise et l’Essonne.  Ces deux départements affichent respectivement un prix moyen de 2.680 euros/m2 (+ 1,2 % sur un trimestre) et de 2.630 euros/m2 (-0,3 % sur un trimestre).

Il existe de grandes disparités de prix d’une commune à l’autre, voire d’un quartier à l’autre. Dans les Yvelines, la commune de Saint-Germain-en-Laye avec un prix de 5.100 euros/m2 (+ 3,3 % sur un trimestre) devance désormais Versailles dont le prix s’établit à 4.470 euros/m2 (+ 1,7 % sur un trimestre).

Avec un prix moyen de 3.000 euros/m2, Massy affiche une vive progression trimestrielle (+ 13 %). En revanche, d’autres communes font grise mine. Ainsi par exemple à Grigny et à Franconville, les appartements anciens se sont établis respectivement à 1.660 euros/m2 (-5,4 % sur un trimestre) et à 2.410 euros/m2 (-2,1 % sur un trimestre).

En grande banlieue, le prix de vente des maisons anciennes atteint 266.600 euros au second trimestre 2010.  Dans l’ensemble, les prix ont gagné 1,4% sur un trimestre. L’évolution diverge d’un département à l’autre. Dans les Yvelines, on assiste à une consolidation des prix (+ 0,6 % sur un trimestre), et à une hausse plus nette dans le Val d’Oise (+ 3,8 % sur un trimestre). Dans l’Essonne, le prix des maisons a tendance à s’éroder (-0,1 % sur un trimestre). Une évolution assez similaire à celle des appartements dans ce département ( -0,3 % sur un trimestre).

Malgré la bonne tenue du marché résidentiel en banlieue, la reprise reste fragile. « Actuellement il existe une fenêtre de tir pour les vendeurs, mais l’avenir reste incertain » analyse Me Philippe Sansot, notaire parisien. Le manque de visibilité de la conjoncture économique conjugué au niveau élevé des prix de vente pourraient ralentir les ardeurs des acheteurs d’appartements ou de maisons dans les prochains mois.

Les prix en région parisienne au second trimestre 2010
Biens anciens Prix moyen au T2 2010 Variation trimestrielle en  % Variation annuelle en  %
Appartement à Paris 6.680 euros/m2 + 3,1 + 9,8
Appartement Petite Couronne 3.680 euros/m2 + 2,5 + 7,7
Appartement Grande Couronne 2.900 euros/m2 +1,5 + 6,8
Maison Petite Couronne 339.800 + 5,2 + 11
Maison Grande Couronne 266.600 +1,2 + 4,3
Les Echos
Publicités
Comments
One Response to “[Immobilier] Dans l’ancien, les prix sont en hausse en banlieue”
  1. Merci pour ces infos intéressantes. Dans le cadre de ma recherche pour un achat immobilier je pense que cela me sera utile.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :